La 8 eme Journée Fret ferroviaire et OFP s'est tenue le jeudi 15 novembre 2018 à la Mairie de Levallois

Le fret ferroviaire et les OFP, des atouts majeurs pour un développement territorial durable !

Notre huitième Journée Fret ferroviaire et OFP survient  au terme d’une année 2018 particulièrement éprouvante pour nos clients et nos entreprises, mais aussi marquée par la mise en place d’un cadre législatif et économique profondément modifié. Nos clients et nos entreprises sauront-ils fonder ensemble sur ces nouvelles bases un modèle d’affaires permettant un développement territorial et national respectueux de l’environnement et économiquement efficace?

Une introduction, trois séances thématiques et une synthèse  ont permis d'aborder tous les aspects de notre  thème et plus largement les conditions d'un renouveau du fret ferroviaire, attendu par tous. Le numéro spécial de La lettre Ferroviaire ci-joint présente certains des thèmes abordés en particulier la question de la simplification ferroviaire et l'état actuel des OFP est rappelé ci-dessous; en résumé ils se sont encore développés en 2017, mais la grève du printemps les a durement touchés, plus encore que les autres EF

Les divers exposés sont chargés ; Actu Transports et Logistiques publie sur son site un compte-rendu de la Journée (voir lien ci-dessous) ; d'autres articles seront joints au fur et à mesure de leur parution;  n'hésitez donc pas à venir nous visiter plusieurs fois!!

Programme Journee Fret ferroviaire et OFP 15 11 18 (Pdf, 0,19 Mo)
La Lettre Ferroviaire special Journee OFP 2018 (Pdf, 7,04 Mo)
OFP Situation des OFP 2018 10 10 (Pdf, 0,97 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé
www.actu-transport-logistique.fr/ferroviaire/8e-journee-fret-ferroviaire-et-ofp-2018-tourner-le-dos-au-passe-511072.php (Lien)

Introduction de notre thème

L'audience, on peut désormais dire habituelle, avait rempli notre salle de la Mairie de Levallois, saturant sa capacité de 370 places. Le thème paraît "dans l'air du temps", mais est constitutif de l'ADN d'Objectif OFP, qui s'est construit dès l'origine sur l'idée que le fret ferroviaire doit s'ancrer dans les territoires et les ports pour leur apporter la liaison avec leurs marchés français et internationaux; au moment où on constate que 65% de la production industrielle est située dans des communes de moins de 20 000 habitants, il faut admettre la pertinence de cette idée fondatrice!

C'est ce qu'on montré l'introduction de J.Chauvineau et l'exposé de E.Chevée Président du CESER de la Région Centre, la première des trois collectivités territoriales qui allaient s'exprimer dans le journée

0.2 E.Chevee Lanalyse et les recommandations du CESER Region Centre (Pdf, 1,18 Mo)
Nouveau pacte ferroviaire, loi LOM, futur plan fret ferroviaire..où allons nous??

Cette première séance a abordé tous les aspects de la situation actuelle du fret ferroviaire en France, en terminant par une note d'espoir apportée par Nestlé Waters.

Pascal Sainson a présenté un "état de l'union" presque paradoxal, tant les bonnes et les mauvaises nouvelles s'entre croisent ! Après une année 2017 en croissance, gos impact de la grève sur les comptes, mais semble-t-il retour des clients, malgré les dommages subis, danger sur les infrastructures territoriales, mais confirmation du succès de l'ouverture à la concurrence (part des EF alternatives 44%)

L'exposé de G. Eymer doit être lu attentivement; c'est un exemple de réflexion stratégique de la profession et du gouvernement allemand...pas étonnant que le part modal du ferroviaire soit à la hausse ! On notera en particulier un plan d'investissement ciblé fret, une aide au prix du sillon et un effort important de R&D au niveau de la profession

La présentation des mesures prévues en France par J. Matabon aurait pu souffrir de la comparaison, cependant la discrétion de la communication avait fait perdre de vue l'intérêt de l'ensemble des mesures déjà annoncées, en particulier la limitation de la hausse des péages, la pérennisation de l'aide au combiné  et aux capillaires fret etc..

Enfin , sans qu'il s'agisse d'un conte de fées, l'exemple de la reprise d'une liaison ferroviaire entre le site de Vergèse (Perrier-Nestlé Waters) et Fos, a enthousiasmé les participants, sur le fond, mais grâce aussi à la qualité des vidéos présentées

La table ronde qui a suivi, animée par G. Dansart, de Mobilettre, a apporté des éléments complémentaires

  • sur l'enjeu des négociations entre partenaires sociaux, pour mettre en œuvre les dispositions du "Nouveau pacte ferroviaire", dont l'ouverture à la concurrence ,
  • sur le rôle de l'ARAFER, gendarme certes, mais régulateur en particulier sur la plan économique.
  • la présentation rapide par J.Ghédira du plan Nouvel'R (reprise dans l'exposé de A.Sohier en deuxième séance) a été saluée comme un changement culturel et stratégique majeur; tous , y compris J. Ghédira s'accordant à dire que l'on jugerait l'arbre à ses fruits.

Enfin, les intervenants ont manifesté une inquiétude sur la capacité du Gouvernement a tenir un cap qui à ce jour paraît bien orienté, mais doit encore être complété, puis confirmé par la mise en place effective des financements. Pour cela il est clair pour tous que notre profession ne se fait pas entendre suffisamment au delà du cercle étroit des spécialistes qui la connaissent.

0.0 Slides ouverture (Présentation, 1,03 Mo)
1.1 P.Sainson La situation de fret ferroviaire en France pour les entreprises alternatives. (Pdf, 0,62 Mo)
1.2 Le « Master Plan » en faveur du fret ferroviaire en Allemagne (Pdf, 0,74 Mo)
1.3 J.Matabon Les principales mesures en faveur du fret ferroviaire en France. (Pdf, 0,24 Mo)
1.4.1 JF Lagane Video Le Projet Ballast Vergèse Fos (Autre, 276,81 Mo)
1.4.2 J.F Lagane Le regard dun chargeur Exemple de Perrier (Pdf, 0,59 Mo)
1.4.3 JF Lagane Vidéo-Partenaires du projet Ballast (Autre, 51,20 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé
ITE, capillaires sans ou avec voyageurs, voies portuaires et infrastructures de service: que va permettre le nouveau cadre, quelles nouvelles gouvernances et quelles simplifications envisager ??

Le sujet des infrastructures locales, leur état, leur gouvernance, leurs référentiels a émergé comme une préoccupation majeure. Bien sûr, la maitrise et le développement du réseau structurant est une condition de renouveau du fret ferroviaire. Mais son alimentation, gage de sa performance économique, suppose aussi des infrastructures  locales, dont l’optimisation appelle des solutions techniques et organisationnelles adaptées.
Beaucoup d’actions sont en mouvement, mais doivent être continuées, renforcées, parfois réorientées .

A. Sohier a d'abord rappelé le plan "Nouvel'R" de SNCF Réseau, puis présenté les actions générales d'amélioration du réseau (Réseau hautes performances et offre gabarit) et celles relatives aux infrastructures locales. A noter la poursuite de l'effort d'assainissement des capillaires SV, avec le financement de l'Etat et des Régions, l'ouverture vers des GIC gérant les circulations et de nouvelles règles pour les VUTR, et un effort propre de SNCF Réseau de 20 M€/an pour régénérer les capillaires.

Y.Tondut a exposé les plans de la Métropole Provence Aix Marseille pour combattre la pollution et les encombrements en développant un service  de navettes de fret ferroviaire; les investissements ( infrastructures et matériels) seraient supportés par la Métropole, l'opérateur devant prendre le risque d'exploitation

En Allemagne, existent des opérateurs de petites lignes "intégrés" (service ferroviaire et maintenance de l'infrastructure) . B. Mercader  a présenté celles qu'opère Transdev dans la région de Stuttgart , où il constate les synergies intéressantes de ce modèle, qui au moins en Allemagne est jugé "euro compatible"

Mme M.Gazin  a apporté un éclairage politique à l'action de la Région Grand Est en faveur du fret ferroviaire , sans oublier de rappeler l'important effort de la Région en faveur du TER, qui, pour sa partie infrastructure , profite aussi au fret

Au cours des échanges de la table ronde, animée par M.Hagège, de la revue Infrastructures et Mobilité, les représentants de Soufflet (L. Le Maire) et d'EQIOM (F. Laporte) ont exprimé des préoccupations convergentes sur la tendance à vouloir faire supporter aux chargeurs une participation croissante aux coûts de rénovation et de maintenance des capillaires: avoir une vision à long terme ( plus de 5 ans, s.v.p !!) et maîtriser le rapport coûts performances, le cas échéant en changeant la gouvernance.

F. Weyer et B. Mercader  ont évoqué l'intérêt d'une application du modèle d'exploitant intégré sur certaines petites lignes, ce qui suppose une règlementation adaptée.

2.0 Themes et Programme 2 eme seance. (Présentation, 0,50 Mo)
2.1 A.Sohier. Les actions de SNCF Reseau en faveur du fret et des infrastructures territoriales. (Pdf, 0,13 Mo)
2.2 Y. Tondut Le projet de Service Public de Fret Ferroviaire SPFF de Aix Marseille P¨rovence (Pdf, 1,94 Mo)
2.3 B. Mercader. Exemples allemands de gouvernance integrant infrastructure et services ferroviaires (Pdf, 1,76 Mo)
2.4 M.Gazin Laction de Grand Est en faveur des infrastructures ferroviaires. (Pdf, 3,97 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé
Multi modalité et fret ferroviaire

L’année 2018 a été déclarée « année de l’intermodalité » par la Commission Européenne. Cette ambition figure manifestement en bonne place parmi les priorités mondiales du secteur transport
L’optimisation du transport intermodal compte parmi les moyens les plus efficaces pour réduire les coûts logistiques, accroître l’efficacité et la capacité à fournir un service de haute qualité.
Cet  objectif au service des nécessités environnementales, implique l’innovation technique, le déploiement de solutions numériques, un dynamisme portuaire et naturellement une synergie des ports, des réseaux qui les desservent  et des acteurs logistiques qui les animent.
Le fret ferroviaire est particulièrement  pertinent pour la traction de trains lourds sur de grandes distances, mais  la reconquête de nouvelles parts de marché ne peut se faire qu’en le considérant comme un maillon d’une chaine logistique complète, adaptée aux besoins de chaque client et ancrée dans les territoires.
A. Lefèbvre a montré un exemple frappant de développement multimodal volontariste ; le Port de Lille est à la fois une plateforme de desserte de l'agglomération, mais aussi un hub de recomposition des flux à longue distance.

 M.Jouen qui a présenté les premières études de l'axe Méditerranée- Rhône- Saône, qui démontrent la pertinence de cette approche globale par façade et axe profond

Le transport combiné ou par wagon isolé est bien plus développé en Allemagne qu'en France; on le voit en découvrant les nouvelles offres de VTG, exposées par F. Bensaid , combinant ses capacités de loueur de wagons et d'organisateur de transports.

Une excursion dans la terre promise du fret ferroviaire, chez nos voisins suisses a permis de comprendre l'intérêt du nouveau système de transport combiné développé par Innova Train

La table ronde animée par J. Douy de TLF a d'abord donné l'occasion à F. Grivot de présenter au nom de la CPME, les besoins des petites entreprises industrielles dans les territoires; il a relevé que 65% de l'activité industrielle est implantée dans des villes de moins de 20 000 habitants. Puis D. Denormandie a apporté un éclairage complémentaire sur le transport combiné et ses atouts: au moment où on constate une pénurie croissante de chauffeurs routiers, il faut relever que pas moins de 3 chauffeurs sont nécessaires pour un Perpignan Lille . A. Sébastien a rejoint F.Bensaid pour relever plus largement l'importance des commissionnaires/organisateurs de transport dans le domaine "Overseas", qui a besoin de ports bien connectés à leur hinterland profond...là encore en résonnance avec la présentation de Mme M.Jouen

3.0 Themes et Programme 3 eme seance (Présentation, 0,42 Mo)
3.1 A. Lefebvre. Les parts de linterieur plateformes multi modales naturelles (Pdf, 12,48 Mo)
3.2 M.Jouen Developpement multimodal de laxe Mediterranee Rhone Saone. (Pdf, 2,66 Mo)
3.3 F.Bensaid De nouvelles offres multi modales sur le marche allemand (Pdf, 7,82 Mo)
3.4 P. van den Bold. Le nouveau systeme de transport combine Innova Train (Pdf, 1,24 Mo)
3.5 F.Grivot Le regard des PMI. (Pdf, 0,03 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé
Synthèse

La synthèse  de notre Journée a été tirée tout d'abord par Philippe Henry, Maire de Château Gontier et Vice Président  Infrastructures numériques de la Région Pays de Loire. Tout son combat des 10 dernières années pour mettre en place et faire vivre une liaison ferroviaire utile pour garantir le développement de plusieurs chargeurs industriels éclaire les différents sujets traités au cours de  la journée; en particulier il a mis en lumière  l'impact environnemental et le développement de "l'agilité" du tissus économique territorial que permettent une impulsion politique forte et continue dans le temps. 

J. Chauvineau a tiré les enseignements  de tous les échanges : « ça bouge beaucoup ; mais ça n’est pas gagné ! » par exemple l’idée de nouvelle ère ferroviaire lancée par SNCF Réseau  dit bien que le ferroviaire français est engagé dans la plus grande mutation de son histoire. Pour réussir il doit faire face à tous ces défis:
   .Défi de  la révolution numérique
   .Défi de l’innovation et de la productivité 
   .Défi de l’ouverture du rail au pluralisme des utilisateurs et des utilisations du réseau.
   .Défi du passage d’une vision ferroviaire hexagonale à une vision européenne. 
   .Défi de l’action contre le réchauffement climatique, la pollution, les encombrements routiers.
   .Défi d’un lien territorial renouvelé qui est une des raisons d’être des OFP.

Retrouvez dans le texte joint les préconisations de J.Chauvineau

4.1 Conclusions Jacques Chauvineau (Pdf, 0,07 Mo)
 
powered by Makoa